Dernier jour à Budapest ou l’invitation au voyage. Sandor Marai.

L’impression de sortir d’une longue période d’inachevé. J’ai abandonné plusieurs livres avant de trouver le bon, celui d’une quête, d’un voyage d’une journée, celui d’un vieil homme que j’appelle Papy mais qui s’appelle Sindbad, avatar d’un écrivain connu en Hongrie. Si je n’avais pas vu les storys d’Antastesia je pense que je ne l’aurai pas…

Jours de colère

Chez les vieux la folie fait la pause. Elle s’immobilise à la façon d’une chouette effraie qu’engourdiraient peu à peu le froid, la fatigue, la faim, au creux d’un arbre sec, jusqu’à la statufier en vague ombre blême clignotant des paupières sur un regard démesuré d’absence et stupeur. p1 Foudroyant. Un coup de tonnerre dans…

Histoire du sire de Musashi

disons, si vous préférez, que cette nuit là, devant cette tête d’homme ravagée par sa mutilation, la jeune femme, toute illuminée de la joie et de l’orgueil des vivants, était l’incarnation de la beauté parfaite face à l’imperfection même. Découvert Tanizaki avec Un amour insensé, depuis l’amour insensé que je voue à Tanizaki ne cesse…

Notes sur canapé #1

   Dans le désordre de mon labyrinthe personnel, j’essaie d’arracher la corde d’Ariane collée aux griffes et aux ronces de mes émotions un peu trop enflammées. Pour mieux dire : Notes sur canapé est un nouveau concept d’articles tentant de me sortir de cette panne d’inspiration ou de ce blocage psychologique. Ce n’est pas construit, ce…